Pascals Martins

Pascal a été élève de Patrick au CMK, voici leur interview croisée :

PM : Patrick, qu’est-ce qui fait de l’étude vivante du piano une méthode actuelle et innovante ?

 

PVVP : Née il y a 50 ans, la méthode Martenot était innovante par l’approche du bien-être à l’instrument d’une part (par la relaxation) et par la créativité grâce à l’improvisation. Méthode révolutionnaire à l’époque, elle est aujourd’hui toujours au goût du jour, dans l’essence même de la méthode et de la spontanéité dans sa pratique quotidienne au piano. 

PM : Qu’apporte cette méthode aux professeurs de piano ? 

PVVP : Elle permet de se renouveler, de changer leur façon d’enseigner, amène de la fraîcheur sous des angles différents d’apprentissage. Elle peut faire progresser dans l’amélioration des gestes pianistiques pour un jeu plus expressif dans l’intention grâce aux dix mouvements conducteurs que la famille Martenot a répertorié. 

 

PM : Le geste conducteur est d’une importance fondamentale, il est un pilier de cette méthode, comment ces gestes ont-ils été abordés par la famille Martenot ? 

PVVP : Les sœurs Martenot, dans les années 1930/1940, se sont demandés pourquoi elles ressentaient autant d’émotion à certains concerts et parfois si peu, au-delà de la technique propre à chacun(e). On peut grâce à certains petits mouvements, venant de la liberté du corps, exprimer la même chose avec le même geste. 

 

PM : Patrick, as-tu senti un changement dans mon jeu et dans ma pédagogie depuis le début de ma formation au Centre Martenot Kléber, dans ta classe réservée à la formation professionnelle ? 

PVVP : Absolument, essentiellement dans la connaissance plus large du répertoire pianistique et notamment dans le piano contemporain. Et après plusieurs années, dans l’intégration de ces gestes conducteurs pour exprimer plus précisément le discours du langage musical. 

PM : Selon toi Patrick, si on donne trois points clés de cette méthode à qui voudrait la découvrir, quels seraient-ils ? 

PVVP : Tout d’abord commencer par ne pas s’ennuyer, puis jouer en improvisant, enfin découvrir des pistes d’apprentissage plus créatives. Ces points clés découlent d’une suite logique de la méthode. 

Pascals Martins

07 83 48 60 73

https://musiqueetimprovisations.fr/